Sugasawa, le joyau du FC Makunishi



  • Le FC Makunishi est le club formateur de Yuika Sugasawa
  • Des clubs qui ont aidé les joueuses à atteindre le haut niveau sont récompensés
  • L’internationale japonaise a participé à France 2019

La nuit est déjà bien avancée lorsque les supporters du FC Makunishi allument leurs postes de télévision pour assister au match entre le Japon et l’Argentine, qui marque l’entrée en lice des Nadeshiko en Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. L’équipe nationale suscite toujours un vif intérêt au Japon, mais ces fans ont une autre bonne raison de s’intéresser à cette partie : en effet, Yuika Sugasawa, une ancienne joueuse du club, fait partie des titulaires.

En découvrant le visage de son ancienne attaquante sur son poste de télévision, l’entraîneur Hideki Eguchi ne peut masquer sa fierté. Il faut dire que la jeune femme, aujourd’hui âgée de 29 ans, a fait ses premiers pas de footballeuse dans cette équipe de la ville de Chiba. Sans les conseils et la bienveillance de ses premiers éducateurs, sa carrière aurait peut-être suivi un tout autre chemin.

Pour la première fois, la FIFA a décidé de récompenser ces clubs formateurs, indépendamment de leur renommée. Cette initiative concerne tous ceux qui ont contribué à faire de ces jeunes talents des internationales de premier plan. Au total, 8,5 millions de dollars US ont été distribués à plus de 800 clubs. Lancé à l’occasion de France 2019, le Fonds de solidarité de la Coupe du Monde Féminine™ pour les clubs distribue un certain montant à tous les clubs qui ont contribué au succès de la compétition sur le terrain.

Depuis 40 ans, le FC Makunishi forme des écoliers et des écolières de tous niveaux. Des milliers de jeunes footballeurs sont passés dans ses rangs au fil du temps. Toutefois, aucun n’a connu un destin comparable à celui de Sugasawa.

Internationale depuis une décennie, cette dernière remporté deux Coupes d’Asie Féminines de l’AFC, palmarès auquel il faut ajouter une finale de Coupe du Monde Féminine. Durant son séjour en France, Sugasawa s’est distinguée en signant le but de la victoire contre l’Écosse. 

Grâce au Programme de répartition des bénéfices aux clubs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, la jeune femme vient donc de rendre à son club une partie de ce qu’elle a reçu. Les dirigeants ont déjà décidé d’utiliser une partie de ces fonds pour lancer une nouvelle compétition, la Yuika Nadeshiko Cup.

Ce tournoi sera l’occasion de resserrer les liens avec la communauté locale et d’encourager la pratique du sport. Beaucoup espèrent également voir les générations futures marcher sur les traces de Sugasawa. 

Eguchi estime que la présence d’une ancienne joueuse de Makunishi en Coupe du Monde constitue une source de motivation supplémentaire pour toutes les jeunes filles. « Yuika est une footballeuse hors du commun, qui était tout à fait à sa place à ce niveau », estime le technicien. « Son parcours montre que même une joueuse issue d’un petit club comme le nôtre peut gravir tous les échelons jusqu’au sommet. »

Yuki Sugasawa of Japan poses for a portrait



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire