Le bac coule à pic



À pieds secs On se souviendra pour de multiples raisons de ce printemps 2020 de tous les records, de tous les excès, de toutes les folies et menteries. Que retiendra l’histoire ? La question mériterait d’être confiée aux candidats de baccalauréat si l’espèce existe encore dans les prochaines années. On peut légitimement en douter après la farce qui vient de se dérouler sous nos yeux, dans un contexte guignolesque qui fait que plus rien ne provoque vraiment (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire