Cannes 2020 : la sélection Cannes Classics



© 2020 Festival de Cannes Tous droits réservés

Pour un événement qui n’a jamais vraiment eu lieu, la 73ème édition du Festival de Cannes fait tout de même énormément parler d’elle. Chaque semaine ou presque, de nouvelles sélections ou initiatives sont annoncées pour mieux faire passer la pilule du festival empêché par l’épidémie mondiale du coronavirus. A ce rythme-là, on ne serait pas étonné de connaître d’ici quelques jours le palmarès du jury virtuel du président désigné Spike Lee ! Trêve de (mauvaises) plaisanteries, nous soutenons bien sûr de tout cœur l’ensemble de ces mesures, qui visent au fond à lutter contre l’extinction pure et simple du cinéma, à la fois d’un point de vue artistique et économique. Pour encore mieux promouvoir le label Cannes 2020, le festival a lancé un site dédié la semaine dernière.

Également la semaine passée, le mercredi 15 juillet, a été dévoilée la sélection de la 17ème édition de Cannes Classics. Cette section parallèle, dédiée aux chefs-d’œuvre et aux raretés de l’Histoire du cinéma dans des copies restaurées, sera présentée sur grand écran, en entier ou partiellement, grâce au partenariat du Festival de Cannes avec le festival Lumière à Lyon au mois d’octobre et aux Rencontres Cinématographiques de Cannes en novembre.


A bout de souffle © 1960 S.N.C. / Imperia Films / StudioCanal / Carlotta Films Tous droits réservés

Les films anniversaires de Cannes Classics 2020

A bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard (France, 1h29), avec Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg / Prix Jean Vigo en 1960

L’Avventura (1960) de Michelangelo Antonioni (Italie, 2h20), avec Gabriele Ferzetti et Monica Vitti / Prix du jury au Festival de Cannes en 1960

In the Mood for Love (2000) de Wong Kar Wai (Hong Kong, 1h38), avec Maggie Cheung et Tony Leung / Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes en 2000, César du Meilleur Film étranger en 2001 – ressortie française le 2 décembre


Préparez vos mouchoirs © 1978 Etienne George / Les Films Ariane / Cohen Media Group / TF1 Studio / Orange Studio
Tous droits réservés

Les films restaurés de Cannes Classics 2020

L’Amérique insolite (1960) de François Reichenbach (France, 1h30)

Bayan Ko (1984) de Lino Brocka (Philippines, 1h48), avec Phillip Salvador et Gina Alajar

Black Silk (1961) de Ratana D. Pestonji (Thaïlande, 1h58), avec Ratanavadi Ratanabhand et Sarinthip Siriwan

La Clepsydre (1973) de Wojciech Has (Pologne, 2h04), avec Tadeusz Kondrat et Jan Nowicki / Prix du jury au Festival de Cannes en 1973

Friendship’s Death (1987) de Peter Wollen (Royaume-Uni, 1h12), avec Tilda Swinton et Patrick Bauchau

Hester Street (1975) de Joan Micklin Silver (États-Unis, 1h30), avec Steven Keats et Carol Kane

Muhammad Ali The Greatest (1974) de William Klein (France, 2h03)

Neige (1981) de Juliet Berto et Jean-Henri Roger (France, 1h30), avec Juliet Berto et Jean-François Stévenin

Neuvième cercle (1960) de France Štiglic (Yougoslavie, 1h37), avec Dusica Zegarac et Boris Dvornik

Qui chante là-bas ? © 1980 Rodoljub Jovanovic / Centar Film / Malavida Films Tous droits réservés

New Year Sacrifice (1956) de Hu Sang (Chine, 1h40), avec Yang Bai et Li Di

La Permission (1968) de Melvin Van Peebles (France, 1h27), avec Harry Baird et Nicole Berger

La Pierre lancée (1969) de Sandor Sara (Hongrie, 1h25), avec Lajos Balazsovits et Nadesda Kazassian

Pluie de juillet (1967) de Marlen Khutsiev (Union Soviétique, 1h48), avec Evgeniya Uralova et Aleksandr Belyavskiy

La Poupée (1962) de Jacques Baratier (France, 1h34), avec Zbigniew Cybulski et Sonne Teal

Préparez vos mouchoirs (1977) de Bertrand Blier (France, 1h50), avec Gérard Depardieu et Patrick Dewaere / Oscar du Meilleur Film étranger en 1979

Quand les femmes ont pris la colère (1977) de Soizick Chappedelaine et René Vautier (France, 1h15)

Qui chante là-bas ? (1980) de Slobodan Šijan (Yougoslavie, 1h26), avec Milivoje Tomic et Slavko Stimac – ressortie française le 21 octobre

The Wasps are here (1978) de Dharmasena Pathiraja (Sri Lanka, 2h00), avec Joe Abeywickrama et Wimal Kumara de Costa


Accatone © 1961 Arco Film / Cino Del Duca Tous droits réservés

Les 30 ans de la Film Foundation de Martin Scorsese

Accatone (1961) de Pier Paolo Pasolini (Italie, 1h57), avec Franco Citti et Franca Pasut

The Game Chess of the Wind (1976) de Mohammad Reza Aslani (Iran, 1h33), avec Shohreh Aghdashloo et Shahram Golchin


La strada © 1954 Ponti De Laurentiis Cinematografica / Les Acacias Tous droits réservés

Federico : 100 ans !

Fellini of the Spirits (2020) de Anselma dell’Olio (Italie, 1h40)

Les Feux du music-hall (1950) de Alberto Lattuada et Federico Fellini (Italie, 1h37), avec Peppino De Filippo et Carla Del Poggio

La strada (1954) de Federico Fellini (Italie, 1h48), avec Anthony Quinn et Giulietta Masina / Oscar du Meilleur Film étranger en 1957


Wim Wenders Desperado © 2020 24 Bilder / Studio Hamburg Enterprises / NDR Tous droits réservés

Les documentaires de Cannes Classics 2020

Alida Valli In her own words de Mimmo Verdesca (Italie, 1h45)

Antena da raça de Paloma Rocha et Luis Abramo (Brésil, 1h20)

Be Water de Bao Nguyen (États-Unis, 1h44)

Belushi de R.J. Cutler (États-Unis, 1h48)

Charlie Chaplin Le Génie de la liberté de François Aymé et Yves Jeuland (France, 2h25)

Wim Wenders Desperado de Eric Friedler et Andreas Frege (Allemagne, 2h00)



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire