l’aller-retour de Roselyne Bachelot en hélicoptère qui pose problème


A peine arrivée, aussi vite repartie. Initialement attendue à Lille, pour l’un de ses premiers déplacements en qualité de ministre de la Culture, Roselyne Bachelot aura à peine eu le temps de poser le pied à la gare Lille Flandres, raconte « La Voix du Nord ». Elle est immédiatement repartie, devant se rendre en urgence à Nantes, aux côtés du Premier ministre Jean Castex et du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, pour aller au chevet de la cathédrale incendiée.

Incendie dans la cathédrale de Nantes : un bénévole du diocèse en garde à vue

Mais il fallait arriver vite et le choix du transport aérien n’a pas été du goût de tout le monde. Cette photo de la ministre, installée à côté de son hublot, son téléphone en main, et sans masque, a été postée par la directrice de communication de Santé publique France.

« Donc si on a bien compris, elle a pris un hélicoptère Puma de l’Armée de l’Air pour faire Lille-Nantes. Il venait d’où ce Puma ? Parce que si c’est de Paris le bilan carbone c’est le triangle Paris-Lille-Nantes-Paris », balance un internaute

L’ancienne ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a elle aussi dénoncé ce choix sur Twitter. « Bonjour le bilan carbone ! Et le masque dans les transports …Pour Nantes, il y a le TGV … Faites ce que je dis mais pas ce que je fais », a ainsi taclé l’ex candidate à la présidentielle.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire