découvrez le premier train à hydrogène au monde



#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il se déplace à plus de 100 km/h et peut accueillir jusqu’à 300 passagers. Il n’y a pas de fils électriques suspendus pour l’alimenter, pourtant le Coradia iLint est un train électrique. C’est le premier train au monde homologué qui génère sa propre électricité grâce à une pile à hydrogène. France 3 est allée à la rencontre de ses concepteurs au centre de l’Allemagne pour observer son fonctionnement.

« Le seul rejet c’est de la vapeur d’eau »

« Ce train fonctionne à l’hydrogène. On remplit l’hydrogène grâce à ce connecteur, le seul rejet c’est de la vapeur d’eau », explique Stefan Schrank, chef de projet Coradia iLint Alstom. Après un escale au hangar, on découvre sur le toit du train les piles à hydrogène qui génèrent l’électricité. Le gaz est stocké dans une série de bonbonnes. Quand le train roule, l’hydrogène arrive d’un côté et de l’autre, il y a l’oxygène présent dans l’air. Au milieu, la réaction chimique entre les deux gaz fabrique de l’électricité.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire