après une année perturbée, la déception des admissions



Bachelier depuis 10 jours, Antoine Racine avait formulé quatre vœux sur Parcoursup pour intégrer une fac de sport. Alors que la phase d’admission post-bac est terminée, il n’a pas obtenu de place dans la filière de son choix.
« Une commission s’est réunie pour nous proposer des vœux, explique le bachelier. Ils viennent de me proposer un BTS dans l’agricole. Ce n’est pas du tout ce que je voulais.«  S’il n’obtient pas de place cette année, il est prêt à suspendre ses études pendant un an pour se réinscrire sur Parcoursup l’an prochain.

Fier de voir sa fille obtenir un Bac Scientifique avec mention, Cyprien Muligo est aujourd’hui inquiet. Sa fille rêvait d’être médecin mais celle-ci n’a pour le moment aucune affectation. « Je suis triste pour elle évidemment, mais maintenant on va réfléchir car elle ne va pas passer une année sans aller à l’école.«  Une source de stress qui vient s’ajouter à une année perturbée par l’épidémie. Manon Ayma, étudiante en arts plastiques à Rennes (Ille-et-Vilaine), a très mal vécu l’absence de cours pendant le confinement. Elle ne sait toujours pas si elle passera en troisième année, car les résultats aussi ont pris du retard.

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire