Les conflits parents-adolescents auraient moins d'impact lorsque les adolescents se sentent aimés



Des chercheurs du Yale Child Study Center ont constaté qu’il était possible d’atténuer les effets des conflits avec les adolescents en faisant preuve d’affection avec eux le reste du temps.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire