le premier adjoint à la mairie de Marseille « appelle très officiellement » Emmanuel Macron à venir y « signer un grand plan de rénovation »



« Beaucoup trop d’écoles marseillaises sont dans un état déplorable », constate Benoît Payan, issu du mouvement le Printemps marseillais, qui a remporté la mairie en juin.

« Nous tendons la main au président de la République. On lui dit ‘chiche’ ! Venez à Marseille, venez signer un grand plan de rénovation » des écoles, a lancé mercredi 15 juillet sur franceinfo Benoît Payan, premier adjoint à la mairie de Marseille, au lendemain de l’annonce par Emmanuel Macron d’un « grand programme de rénovation » des écoles et des Ehpad.

Il « appelle très officiellement » Emmanuel Macron « à venir à Marseille et à venir aider à relever » les écoles. Pour cela, le premier adjoint estime qu’il faut un milliard d’euros. « Faisons de l’école à Marseille un enjeu national », ajoute Benoît Payan, car « c’est une ville qui a une situation du bâti scolaire très alarmante, peut-être l’une des villes les plus abîmées du pays dans ce domaine ».

Quand approche l’été, il peut faire jusqu’à 40 degrés à l’intérieur des écoles et il peut faire très froid, 10 degrés l’hiver.Benoît Payanà franceinfo

« Beaucoup trop d’écoles marseillaises », sur les 480 que compte la ville, « sont dans un état déplorable », constate Benoît Payan. « On a un état sanitaire très alarmant. Les infirmeries ne sont pas aux normes. Les salles de classe ne sont pas aux normes. On a découvert de l’amiante dans certaines écoles et on est évidemment très inquiets », souligne l’élu socialiste.

Certaines écoles doivent être remises aux normes, d’autres rénovées « de fond en comble », d’autres encore sont à « complètement reconstruire », précise le premier adjoint à la mairie de Marseille. La nouvelle équipe municipale a prévu « un très grand plan de rénovation », car « c’est la priorité des priorités ».



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire