Usage récréatif du protoxyde d’azote chez les jeunes : une mode qui inquiète



Les autorités sanitaires alertent sur la recrudescence d’une pratique inquiétante chez les jeunes : l’inhalation de cartouches de protoxyde d’azote – plus communément appelé gaz hilarant. Un phénomène qui peut occasionner de lourdes séquelles neurologiques et cardiaques.

 



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire