Les gestes barrières ont été largement oubliés pendant les passations de pouvoirs


Des gestes barrières ? Quels gestes barrières ? Alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages sur la planète (plus de 535 000 morts dans le monde, des quartiers voire des villes entières qui se reconfinent aux quatre coins du globe et l’OMS qui exhorte à sortir du déni et réellement « engager le combat » contre la pandémie), le respect des gestes barrières a été momentanément suspendu lundi et ce mardi 7 juillet lors des passations de pouvoirs entre les ministres entrants et sortants.

Dupond-Moretti à la Justice, Darmanin à l’Intérieur… voici la composition du gouvernement Castex

Et ce alors que les messages gouvernementaux tournent encore en boucle sur les télés et radios, incitant notamment au respect de la distanciation physique, et que le port du masque est largement encouragé.

► Nicole Belloubet et Eric Dupond-Moretti

Nicole Belloubet a laissé la place au très médiatique avocat Eric Dupond-Moretti à la Chancellerie, nommé à ce poste à la surprise générale, lundi.

Eric Dupond-Moretti, une grenade dégoupillée au ministère de la Justice

Une passation de pouvoirs émouvante, des deux côtés – Nicole Belloubet n’a pu retenir un sanglot à la fin de son discours – mais sans respect des gestes barrières comme le montre la photo prise par l’AFP d’une accolade entre Nicole Belloubet et Eric Dupond-Moretti.

Nicole Belloubet et Eric Dupond-Moretti, le 7 juillet, lors de la passation de pouvoirs.

► Barbara Pompili et Elisabeth Borne

Autre passation de pouvoirs avec un respect des gestes barrières a minima : celle d’Elisabeth Borne et de Barbara Pompili au ministère de la Transition écologique. La ministre sortante, qui a récupéré un nouveau portefeuille, celui du Travail, n’a pas pu retenir un geste physique, probablement amical, et une certaine proximité avec celle qui lui succède comme le montre une photo prise par l’AFP ci-dessous. Des gestes pourtant déconseillés par les autorités.

Elisabeth Borne et Barbara Pompili lors de la passation de pouvoirs, le 7 juillet.

Elisabeth Borne et Barbara Pompili lors de la passation de pouvoirs, le 7 juillet.

► Didier Guillaume et Julien Denormandie

Au ministère de l’Agriculture, la scène est encore plus surréaliste. Devant une foule très, très compacte où quasiment toutes les personnes sont masquées, Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture sortant, et Julien Denormandie, son successeur, ont défilé et se sont fait une franche accolade. Sans masque.

► Franck Riester et Roselyne Bachelot

Sitôt après la nomination de Roselyne Bachelot au ministère de la Culture, prenant ainsi la place de Franck Riester, nommé, lui, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, le second a passé le relais à la première rue de Valois… dans une salle bien remplie, où le port du masque et les distances de sécurité n’étaient pas franchement respectés.

Castaner, Belloubet, Ndiaye… ils ont été remerciés par Macron

A commencer par les membres du gouvernement, comme le montre la photo postée par Franck Riester à moins d’un mètre de Roselyne Bachelot.

Les gestes barrières ? C’est visiblement pour les autres.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire