Jean Castex veut augmenter les moyens attribués à la justice, un secteur « au cœur de nos priorités »



Le Premier ministre a visité le tribunal de Bobigny, en compagnie de son nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

« Les modalités de fonctionnement du service public judiciaire sont au coeur de nos priorités. » Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, mercredi 8 juillet, à l’issue d’une visite au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), son intention d’augmenter les moyens dévolus à la justice dès l’année prochaine.

« Il existe une loi de programmation votée par l’actuelle majorité et je vous annonce qu’à compter de 2021 nous allons en accélérer la réalisation », a-t-il assuré devant la presse, après cette visite effectuée en compagnie du nouveau garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti. « Une République comme la nôtre, surtout ici en Seine-Saint-Denis, suppose que le service public de la justice au service de tous les citoyens fonctionne le mieux possible. »

« Des efforts ont déjà été entrepris par le précédent gouvernement », a-t-il souligné, en évoquant « les renforts en personnels » et « un projet immobilier ambitieux, dont la première tranche devrait être livrée en 2024 ». Le tribunal de Bobigny, la plus grosse juridiction de France, n’en demeure pas moins en sous-effectifs, comme l’avait montré une inspection en 2018, et dans un état de délabrement avancé dans certains secteurs.

Le budget 2020 de la justice, voté en 2019, s’établissait à plus de 7,5 milliards d’euros et en hausse de 4%. Une augmentation conséquente, mais toutefois inférieure à la trajectoire fixée dans la loi de programmation budgétaire 2018-2022.





francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire