USA/Coronavirus: Flambée des nouveaux cas dans de plus en plus d’Etats



HOUSTON/MIAMI (Reuters) – L’épidémie de coronavirus s’est encore aggravée mardi aux Etats-Unis où de plus en plus d’Etats font part d’une augmentation record de nouveaux cas, la Floride prévenant même être à court de lits disponibles dans les unités hospitalières de soins intensifs.

Le « Sunshine State », le Texas ou encore la Californie font partie des quelques douzaines d’Etats qui ont connu une hausse alarmante des infections au cours des deux dernières semaines, signe que les efforts pour tenter d’enrayer la propagation du virus ont échoué dans une grande partie du pays.

A Houston, capitale du Texas, une file de plus de 200 voitures serpentait autour de l’hôpital United Memorial Medical Center alors que les gens attendaient sous une chaleur étouffante de se faire dépister, certains étant arrivés dès les premières heures de la journée.

En Floride, plus de quarante hôpitaux dans 25 des 67 comtés de l’Etat ont prévenu que leurs unités de soins intensifs avaient atteint leur pleine capacité, selon les données publiées par l’Agence pour l’administration des soins de santé de l’État.

Les cas de coronavirus en Floride ont grimpé en flèche au cours du mois dernier, le nombre de cas quotidiens dans cet État ayant atteint 10.000 à trois reprises la semaine dernière.

« Une grande partie de cette hausse est due à des jeunes de moins de 40 ans (…) Ils sont moins exposés au risque », a déclaré mardi le gouverneur de Floride Ron DeSantis lors d’une conférence de presse à Miami à propos du pic des nouveaux cas.

Le président américain Donald Trump, dont la gestion de la crise a été largement critiquée, prévoit de se rendre dans le courant de la semaine en Floride, un État considéré comme essentiel pour ses chances de réélection le 3 novembre.

MASQUE OBLIGATAIRE À MIAMI

Les nouvelles infections au coronavirus sont en hausse dans 42 États, selon une analyse de Reuters des deux dernières semaines par rapport aux deux précédentes. Le Montana, l’Oklahoma et le Missouri ont pulvérisé mardi leurs précédents records quotidiens de nouveaux cas.

En Arizona, un autre point chaud, le taux de tests de coronavirus positifs a atteint 26% pour la semaine qui s’est terminée le 5 juillet.

Cette flambée épidémique a obligé les autorités à faire marche arrière dans la réouverture progressive des commerces et entreprises.

Miami a ainsi imposé le port obligatoire d’un masque et a ordonné la fermeture de certaines entreprises.

« Nous essayons de mettre en place une série de mesures pour aplatir une fois de plus la courbe, qui a malheureusement atteint des sommets incontrôlables dans la ville », a déclaré mardi le maire de la ville, Francis Suarez.

De son côté, l’Etat de New York a placé mardi trois nouveaux Etats américains en « quatorzaine » en raison des risques sanitaires liés à l’épidémie de coronavirus.

S’exprimant mardi à la Maison blanche, le président Donald Trump a semblé faire fi de ces craintes et a déclaré qu’il mettrait la pression sur les gouverneurs des Etats pour rouvrir les écoles à l’automne.

Plus de 130.000 Américains sont déjà morts du COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus qui a infecté plus de 3 millions de personnes aux Etats-Unis, ce qui en fait le pays le plus durement touché au monde.

(Callaghan O’Hare et Rich McKay, Blandine Hénault pour la version française)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire