Un rapport au vitriol des pompiers dénonce la gestion de l’épidémie de coronavirus




Une administration de la Santé dépassée, des préfets « relégués au second plan », un numéro d’urgence saturé: la Fédération nationale des sapeurs-pompiers formule des critiques particulièrement cinglantes vis-à-vis du ministère de la Santé et de ses Agences régionales de santé (ARS).



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire