La Galice reconfine 70.000 personnes après la détection de nouveaux foyers



MADRID (Reuters) – La Galice, communauté autonome située au nord-ouest de l’Espagne, a décidé dimanche d’imposer de nouvelles restrictions à 70.000 personnes, à la suite de la détection de nouveaux foyers de contamination au coronavirus.

Les résidents du comté d’A Marina, au nord de la côte espagnole, dans la province de Lugo, ne pourront plus quitter la région à partir de minuit dimanche jusqu’à vendredi, deux jours avant les élections régionales du 12 juillet.

Seules les personnes qui doivent se rendre au travail seront autorisées à rentrer ou sortir du comté, a dit le gouvernement de la communauté autonome.

Selon le responsable des services de santé régionaux, Jesus Vazquez Almuina, les contaminations les plus importantes sont survenues dans les bars. La Galice compte 258 cas de contaminations dont 117 dans la région de Lugo.

La capacité d’accueil des bars et des restaurants sera réduite de moitié et les résidents devront porter un masque de protection à l’extérieur, même sur les plages, ont annoncé les autorités.

Samedi, la Catalogne a annoncé le reconfinement géographique de plus de 200.000 personnes, autour de la ville de Lleida.

Le ministre de la Santé espagnol, Salvador Illa, a dit dimanche qu’il surveillait avec attention la situation dans les deux communautés autonomes.

(Jessica Jones, version française Caroline Pailliez)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire