Une nouvelle étude confirme une prévalence élevée de dépression à l'arrivée de la ménopause



La ménopause et la période qui la précède s’accompagnent fréquemment de troubles dont l’intensité varie selon les femmes. Dans une récente étude, des chercheurs soulignent l’importance de ne pas sous-estimer le risque d’apparition d’une dépression et mettent à jour les facteurs susceptibles de favoriser sa survenue.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire