Erdogan rejette les critiques sur le projet du musée Sainte-Sophie à Istanbul



ANKARA (Reuters) – Les critiques contre le projet de transformation du musée Sainte-Sophie à Istanbul en mosquée constituent « une attaque contre la souveraineté de la Turquie », a déclaré vendredi le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Le ministère français des Affaires étrangères a dit jeudi souhaiter que ce musée reste « ouvert à tous » alors que Recep Tayyip Erdogan veut rendre à l’ex-basilique, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, son statut de mosquée.

« Les accusations à l’égard de notre pays sur Sainte-Sophie visent directement nos droits souverains », a réagi le président turc, en réponse aux inquiétudes soulevées par les Etats-Unis, la France et la Grèce sur cette initiative.

Le projet de transformation a été examiné jeudi par la justice turque et une décision devrait être rendue dans un délai de 15 jours.

(Ece Toksabay; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire