cinq rassemblements autorisés samedi dont trois de « Gilets jaunes » à Paris, un dimanche



La préfecture de police a également interdit tout rasssemblement dans le secteur des Champs-Elysées.

Les « Gilets jaunes » attendus ce week-end à Paris. La préfecture de police a autorisé vendredi 3 juillet cinq manifestations pour la seule journée de samedi et une dimanche. Trois d’entre elles se revendiquent des « Gilets jaunes » selon un communiqué. 

La première se rassemblera place de la République à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) à 11 heures 30 pour partir à 13 heures 30 en direction du 9, boulevard de Denain, près de la gare du Nord (dispersion à 18 heures). La deuxième démarrera place Clément-Ader (16e arrondissement) à 13 heures 30 pour arriver à 19h30 sur l’esplanade Henri-de-France (15e arrondissement). La troisième débutera à l’angle des boulevards Voltaire et Richard-Lenoir (11e arrondissement) à 12 heures pour partir à 13h30 en direction de la place d’Italie (13e arrondissement), dispersion prévue à 18 heures.

Outre ces rassemblements estampillés « gilets jaunes », un quatrième au nom du « Conseil démocratique kurde en France » partira de la place de la République entre 17 heures et 18 heures pour revenir sur cette même place à 19h30. La cinquième manifestation du samedi sera la « Marche des fiertés LGBTQI+ 2020 ». Le point de point de rassemblement à 16 heures sera la place Pigalle pour un départ à 17 heures vers République où les manifestants se disperseront à 21 heures. Enfin, dimanche, une sixième manifestation, « LE GROUPE PAS SILENCIEUX », aura lieu place Joffre (Mur de la Paix, 7e arrondissement) de 15 heures à 19 heures.

« Conformément aux prescriptions des décrets du 31 mai et du 14 juin 2020, les déclarants se sont engagés à ce que les conditions d’organisation de ces manifestations permettent une distanciation physique d’un mètre entre chaque participant et, en cas d’impossibilité de garantir cette distanciation, à demander aux participants de porter un masque de protection et de se laver régulièrement les mains en apportant, en l’absence de point d’eau, du gel hydro-alcoolique », a précisé la préfecture.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire