Scandale de la Dépakine: la responsabilité de l'Etat reconnue pour la première fois



C’est une première victoire pour ses familles. Elles avaient saisi le tribunal administratif de Montreuil afin de faire reconnaître la responsabilité de l’État. Leurs enfants sont lourdement handicapés, ils ont été exposés à la Dépakine pendant la grossesse.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire