Un tsunami vert



Les mouches auraient donc changé d’âne, lors du second tour des municipales ? Cette expression, venue tout droit du monde du ballon ovale, pourrait assez bien illustrer ce qui vient de se passer lors de ces municipales. Bien sûr, il y a eu l’abstention, qui a probablement pénalisé, entre autres, les marcheurs, déçus à juste titre de ne pas tous se retrouver dans la politique menée par le chef de l’état. Les médias ne se sont pas trop attardés non plus sur la (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire