qui sont les nouveaux maires écolos ?



Ils sont avocats, ingénieurs, entrepreneurs ou engagés dans le milieu associatif. Ils ont entre 30 et 65 ans et sont encore aux yeux des Français de parfaits inconnus. Les nouveaux maires verts élus dimanche 28 juin, au second tour des municipales, à Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Tours, Besançon, Annecy, et peut-être bientôt à Marseille – soit 7 des 40 villes de plus de 100 000 habitants –, présentent des profils variés. Ils incarnent tous une écologie qui a ratissé large dans les urnes (même si l’abstention a été très forte) et l’a emporté parfois face à un candidat de gauche, parfois face à la droite. Portés par la vague, ils ont pour point commun de n’avoir aucune expérience à ce niveau de responsabilité, ce qui suscite pas mal d’interrogations et les critiques acerbes des « marcheurs ».

Aux municipales, les raisons d’une vague verte sans précédent

A quels écolos a-t-on affaire ? Des « pastèques », verts à l’extérieur et rouges à l’intérieur, comme le disait déjà Jean-Marie Le Pen dans les années 1990 ? Des « Khmers verts », comme ils ont été dépeints par leurs rivaux dans la dernière ligne droite ? Excepté Pierre Hurmic, l’avocat bordelais qui fut l’opposant historique d’Alain Juppé pendant vingt-cinq ans, et le nouveau maire d’Annecy François Astorg, qui travaillait au cabinet de Jean-Yves Le Drian dans le gouvernement d’Edith Cresson en 1991, les nouveaux maires verts sont plutôt des novices en politique, dont il est encore difficile de juger les actes.

« Ils viennent de la

!function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0';n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window,document,'script','https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js');fbq('init','363679417311246');fbq('track','PageView');fbq('track','ViewContent' ,{content_id:'30665',content_category:'Elections municipales 2020',content_title:'Radicaux ou pragmatiques : qui sont les nouveaux maires écolos ?',content_type:'article',content_tier:'premium'} );



nouvelobs