la moitié des 10 plus grandes villes de France va être dirigée par des femmes


Le second tour n’a pas apporté qu’une vague verte en France. Plus discrètement, il a également fait une belle place à une parité homme/femme à la tête des dix plus grandes villes de France. Une première dans l’histoire de la Ve République.

En effet, à la tête de la première ville de France, Paris, se trouve Anne Hidalgo (PS), devenue en 2014 la première femme de la capitale en prenant la place de Bertrand Delanoë ; réélue, elle va rempiler pour un deuxième mandat.

A Marseille, Michèle Rubirola est en bonne voie pour prendre la place de Jean-Claude Gaudin. Si l’issue du scrutin n’est pas encore connue ce dimanche soir, une chose est sûre : le prochain maire de Marseille sera une femme, puisque deux femmes sont arrivées en tête.Michèle Rubirola, le Printemps d’une Marseillaise

La socialiste Johanna Rolland, première femme élue maire de Nantes, en 2014, s’est imposée au second tour, qui l’a d’ailleurs opposée à deux autres femmes.

Martine Aubry se maintient à Lille

La candidate EELV Jeanne Barseghian, 39 ans, a créé la surprise à Strasbourg en l’emportant, dans une ville qui avait déjà été dirigée par des femmes à deux reprises (Catherine Trautmann de 1989 à 1997 puis de juin 2000 à mars 2001, et Fabienne Keller de 2001 à 2008).

Municipales 2020 : abstention record et vague verte, revivez la soirée électorale

Première femme élue maire à Lille en 2001, Martine Aubry (PS) a quant à elle conservé sa place d’édile en gagnant à 40 % des voix contre 39,4 % pour Stéphane Baly (EELV) et 20,6 % pour la macroniste Violette Spillebout.

Dans le reste de ces 10 villes le plus peuplées de France, on trouve donc cinq hommes maires : l’écologiste Bruno Bernard à Lyon, Jean-Luc Moudenc (LR) réélu à Toulouse, Christian Estrosi (LR) réélu à Nice, Mickaël Delafosse élu à Montpellier, et l’écologiste Pierre Hurmic à Bordeaux.

Il faudra attendre les résultats définitifs de toutes les élections pour connaître la part exacte de femmes parmi les maires élus lors de ce second tour. En 2014, elles représentaient environ 16 % d’entre eux.

Municipales 2nd tour (light)





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire