Pour une union des gauches alternatives contre la Timac à Saint-Malo



Face aux industries polluant leur belle cité, les Malouins ne peuvent malheureusement pas compter sur les pouvoirs publics. Seul un collectif citoyen – l’association Osons et son charismatique fondateur Alain Guillard en tête – sera capable de faire plier certains intérêts financiers qui prennent Saint-Malo pour leur chasse gardée. Les maires de Saint-Malo se suivent et se ressemblent, et préfèrent les intérêts économiques des grands patrons auxquels ils obéissent plutôt (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire