Après plus de 60 ans au centre droit, Annecy va-t-elle virer écolo ?



Ce serait la preuve que l’écologie politique gagne du terrain où on ne l’attend pas. A Annecy, préfecture de la Haute-Savoie de plus de 120 000 habitants, le maire UDI Jean-Luc Rigaut est menacé par François Astorg, un ex-EELV aujourd’hui sans étiquette. Et c’est déjà en soi un événement dans une ville dirigée par le centre droit depuis l’après-guerre.

Au premier tour, le 15 mars, le maire sortant, qui est soutenu par La République en Marche (LREM) et brigue un troisième mandat, était arrivé en tête avec 28,39 %, devant l’écologiste François Astorg (27,87 %), la députée LREM en dissidence Frédérique Lardet (21,5 %) et un candidat divers gauche, Denis Duperthuy (10,04 %). Fait inédit dans ces municipales 2020 : l’écologiste soutenu par la gauche et la dissidente macroniste ont réussi à fusionner leur liste après avoir accordé leurs projets. Depuis, la bataille fait rage à la veille d’un second tour indéc





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire