Lufthansa: accord direction-syndicat sur 500 millions d’euros d’économies



La compagnie aérienne allemande Lufthansa et le syndicat des personnels navigant UFO se sont mis d’accord mercredi sur un accord permettant 500 millions d’euros d’économies à un groupe en grave difficulté.

Conclu à la veille d’un vote décisif des actionnaires sur un plan public de sauvetage de 9 milliards d’euros, l’accord doit encore être approuvé par les membres du syndicat.

Il prévoit des gels des rémunérations, des départs à la retraite anticipés, et des périodes de chômage technique pour les stewards et hôtesses de l’air, ont indiqué les deux parties dans un communiqué commun.

« Nous voulons éviter des licenciements secs », a affirmé le directeur des ressources humaines Michael Niggemann, cité dans le communiqué.

Il y a vu un « signal important » avant l’assemblée général extraordinaire qui doit voter sur la prise d’une part de 20% par l’Etat fédéral allemand.

Lufthansa a prévenu que même avec cette aide, la chute de la demande dans le transport aérien, qui devrait se faire ressentir durant plusieurs années, risquait de le forcer à supprimer des milliers de postes.

Le porte-parole d’UFO, Nicoley Baublies, a estimé que le plan signé mercredi soir devrait sauver l’emploi de 22.000 personnels navigants. Il « apporte une sécurité de l’emploi dont nous avons urgemment besoin », a-t-il indiqué.



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire