Bayer va payer 10 milliards de dollars aux plaignants américains, un « précédent assez génial » pour les victimes françaises, se réjouit Corinne Lepage



Le geant allemand Bayer, qui a racheté Monsanto il y a deux ans, a décidé de payer « une somme astronomique » pour mettre un terme aux procédures lancées par des plaignants américains. Une décision qui « ouvre la boîte de Pandore », commente l’avocate qui retrouve bientôt Monsanto devant les tribunaux français.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L’indemnisation de malades américains pour des affections qu’ils imputent au Roundup ouvre « une boîte de Pandore, parce que il y a des victimes dans le monde entier », a déclaré jeudi 25 juin sur franceinfo Corinne Lepage, avocate spécialisée dans le droit de l’environnement et ancienne ministre. Bayer a annoncé mercredi qu’il versera plus de 10 milliards de dollars pour mettre un terme aux procédures lancées par près de 100 000 Américains ayant souffert d’un cancer qu’ils imputent à leur exposition au Roundup, un herbicide à base de glyphosate produit par Monsanto.

« 10 milliards c’est une somme astronomique, je ne pense pas qu’il y ait des précédents, se félicite Corinne Lepage. Il n’y a certainement pas de reconnaissance de responsabilité en tant que telle. Mais quand vous acceptez de payer 10 milliards pour indemniser 100 000 victimes, c’est colossal ».

« Pour tous les procès que nous pourrons avoir en France ou en Europe contre le Roundup et le glyphosate, c’est quand même un précédent assez génial », se réjouit l’avocate qui compte utiliser cette affaire dans un prochain procès à la Cour d’appel de Lyon. « Monsanto a fait appel d’un jugement. J’avais fait annuler une autorisation de mise sur le marché du Roundup, explique Corinne Lepage. Il y a plusieurs procédures contre le gouvernement français, et au niveau de la Commission européenne nous sommes en train d’agir aussi pour le collectif des maires anti-pesticides. Tout ça va dans le bon sens pour les victimes. »



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire