le débat entre Hidalgo, Dati et Buzyn reprogrammé jeudi


Le débat qui devait opposer ce mercredi 24 juin au soir les candidates à la mairie de Paris sur BFMTV, annulé en raison de la grève suivi par le personnel, a été reprogrammé à jeudi soir 25 juin, a annoncé la chaîne.

Anne Hidalgo file un coup de main aux grévistes de BFMTV, RMC…

Les salariés du groupe, qui sont mobilisés contre un plan de suppression de postes, ont par ailleurs suspendu leur grève pour reprendre les négociations jeudi matin avec la direction, avant une nouvelle assemblée générale prévue dans l’après-midi, selon des représentants syndicaux.

« Respecter le droit de grève »

En fin d’après-midi, la maire sortante socialiste Anne Hidalgo, candidate à sa réélection à la mairie de Paris, avait annoncé renoncer au débat télévisé qui devait l’opposer à ses adversaires Agnès Buzyn et Rachida Dati sur BFMTV, chaîne dont elle souhaite « respecter le droit de grève » des salariés.BFMTV, RMC… pour la première fois en grève ce mercredi

« Je ne peux pas fermer les yeux sur la situation de ces salariés, et dans ces conditions, parce que le débat démocratique doit se dérouler dans des conditions sereines, je ne participerai pas au débat », écrivait-elle dans un communiqué.

Elle demandait un report à jeudi. « J’appelle Rachida Dati et Agnès Buzyn à en faire de même », écrivait Anne Hidalgo, qui a reçu une délégation des grévistes à 15 heures. Ceux-ci « ont choisi d’exercer leur droit de grève », un droit « fondamental » et « je le respecte », ajoute-t-elle.

Une mobilisation pour sauver des emplois

Pour sa part, « Agnès Buzyn ne va pas participer à un débat auquel les trois candidates ne sont pas présentes », avait réagi auprès de l’AFP son directeur de communication, Gaspard Gantzer. « Nous sommes très attachés au droit de grève et à la liberté syndicale, mais nous n’avons pas à nous exprimer sur l’organisation interne des entreprises », avait-il poursuivi, indiquant qu’Agnès Buzyn « examinera toute nouvelle proposition » de débat d’ici à la fin de la campagne, vendredi soir, minuit.

Du côté de Rachida Dati, on assure être « partants pour faire le débat ce [mercredi, NDLR] soir, même si Anne Hidalgo n’est pas là ».

Débat musclé entre Buzyn et Dati, qui s’écharpent sur Simone Veil

De nombreux salariés du groupe NextRadioTV (BFM, RMC) se sont mobilisés ce mercredi contre un plan d’économies qui prévoit de supprimer près d’un tiers des postes, alors que la filiale du groupe Altice a dévoilé le 17 juin un vaste plan d’économies et « de reconquête » pour faire face à l’impact de la crise du Covid-19.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire