L’Inde et la Chine acceptent de se désengager de la frontière


Par

Reuters

le 23.06.2020 à 10h02

NEW DELHI (Reuters) – L’Inde et la Chine ont accepté de retirer leurs troupes d’une zone frontalière de l’Himalaya, théâtre d’un récent accrochage meurtrier entre les deux pays qui a fait 20 morts dans les rangs de l’armée indienne, a annoncé mardi une source gouvernementale indienne.

Cet accrochage, qui s’est déroulé dans la région du Ladakh et sur lequel Pékin n’a fourni aucun bilan officiel, a fait l’objet d’une réunion de plusieurs heures lundi entre hauts responsables militaires des deux pays pour tenter d’apaiser les tensions entre les deux puissances nucléaires voisines.

Lors de cette rencontre, « les modalités de désengagement de toutes les zones de friction du Ladakh oriental ont été évoquées et seront mises en oeuvre par les deux parties », a dit la source gouvernementale indienne.

(Devjyot Ghoshal, version française Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)

Commenter

Commenter



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire