comme un air de rentrée


Plus question de rester chez soi. Tous les élèves du primaire et du collège étaient appelés à reprendre le chemin des classes lundi 22 juin. Une rentrée pour deux semaines, après trois mois de cours à distance pour certains. Une reprise sous le signe du protocole sanitaire, avec interdiction d’attroupements devant les établissements, désinfection des mains à l’entrée et port du masque obligatoire. Dans les salles, les tables sont individuelles, espacées d’un mètre, et c’est l’infirmière qui s’occupait de l’accueil.

Un rappel des règles sanitaires important, d’autant que la reprise ne fait pas l’unanimité. « J’avoue que sur le plan sanitaire je ne suis pas complètement sereine », admet Céline Meunier, professeure au collège Jacques-Yves Coustot de Méry sur Oise (Val-d’Oise). « Après, d’un point de vue pédagogique, je doute un peu de l’intérêt. Maintenant, d’un point de vue humain c’est bien », confie-t-elle. Entre deux cours ce ne sont plus les élèves mais bien les professeurs qui changent de salles.

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire