Aux Etats-Unis, la guerre de Sécession n’est pas terminée




Deux puissants mythes, celui de la « nation choisie par Dieu » et celui du « rêve américain », ont permis à l’Amérique de refouler le péché originel de l’esclavage et d’honorer les « héros » sudistes de la guerre civile. Jusqu’au décès, il y a un mois, de George Floyd.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire