Alimentation : plus difficile de résister à la tentation lorsque le cerveau est sur-sollicité



Les odeurs impactent-elles notre capacité à réagir et à nous retenir face à certains aliments ? Des chercheurs de l’Inrae ont étudié l’impact des odeurs perçues de manière non attentive sur les capacités des individus à réagir ou à se retenir face à des images d’aliments. Ils ont par exemple découvert qu’une odeur de quatre-quarts pouvait amener des personnes à orienter automatiquement leur attention vers des images représentant des aliments très caloriques, d’autant plus chez des personnes en obésité.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire