Macron, bonnet d'âne de la gestion de la crise



Dimanche, nous avons eu droit à une nouvelle déclaration de ce président qui échappe au questionnement des journalistes, contrairement à Trump, comme l’a souligné un Thomas Piketty des plus acides. Et si le New York Times lui tresse des lauriers, tout montre au contraire qu’il a été un des plus piètres dirigeants de la planète, comme les citoyens ne cessent de le dire dans les sondages. Macron, au bout du rouleau Si elle a été suivie par plus de vingt millions de (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire