Affaire Fillon : « pressions » ou petit règlement de compte entre magistrats ?




L’ancienne cheffe du parquet national financier a dénoncé des « pressions », mais sans accuser le pouvoir politique. Elle regrette aujourd’hui la déformation de ses propos. Emmanuel Macron a saisi pour avis le Conseil supérieur de la magistrature.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire