Michèle Rubirola, le Printemps d’une Marseillaise



Quand on la rencontre, elle jongle entre sa blouse de médecin et sa veste pour faire maire, entre la brigade de traçage du Covid-19 et le début de la campagne du second tour. A la fois « médecin social » et « écologiste de gauche », bientôt happée par l’enjeu électoral. Michèle Rubirola a en effet déjoué pronostics et sondages le 15 mars. La candidate du Printemps marseillais a devancé d’une tête l’héritière de Jean-Claude Gaudin, la LR Martine Vassal (23,44 % contre 22,32 %).

Le vent souffle dans les voiles du Printemps marseillais. A bord de l’embarcation, une énergie joyeuse et brouillonne règne, la mairie sur le Vieux Port est en vue. Tout le monde souque derrière la tête de proue. Cette aventure inédite réunit PS, « insoumis », écologistes, communistes et collectifs citoyens. Révoltés par les inégalités sociales régnant dans la deuxième ville de France. Rassemblés par l’envie de dégager « le système G : Gaudin et avant lui, Guérini [l’ancien président du département, Jean-Noël Guérini, NDLR] ». Résolus à faire sauter le couvercle de la marmite clientéliste. Autant dire s’attaquer à un mammouth avec une petite cuillère.

Toulouse, Lyon, Marseille, Annecy, Nancy… Ces villes qui peuvent basculer aux municipales

Légataire de toute l’argenterie de la droite, Martine Vassal montre, elle, des signes de nervosité. La candidate LR joue sur la peur, fait sonner le tocsin, « le péril rouge » menace la cité phocéenne ! Des soupçons de fraude aux procurations dans son camp surgissent, la

Votre abonnement vous permet de :

Accéder à nos articles réservés en exclusivité à nos abonnés

Profiter du magazine au format PDF tous les mercredis à partir de 20h

Soutenir une rédaction qui s’engage à vous fournir une information fiable et de qualité

Bénéficier d’un espace personnel pour choisir vos newsletters, parcourir la sélection de la rédaction, sauvegarder vos articles en favoris, gérer vos informations…

Intégrer la communauté de notre Club Abonnés et participer à nos événements artistiques et culturels





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire