Brexit: Johnson plaide pour un accord d’ici la fin de l’été



LONDRES (Reuters) – Boris Johnson va plaider lundi pour une accélération des négociations sur l’avenir des relations entre Londres et Bruxelles afin d’aboutir à un accord d’ici la fin de l’été, a déclaré son porte-parole.

Le Premier ministre britannique doit s’entretenir dans l’après-midi par visioconférence avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le président du Conseil européen, Cearles Michel, et le président du Parlement européen Davide Sassoli.

« Vous pouvez vous attendre à ce que le Premier ministre réclame davantage d’énergie et d’engagement pour aboutir à un accord d’ici la fin de l’été », a indiqué le porte-parole de Boris Johnson.

Michael Gove, le ministre du Bureau du cabinet britannique, a répété vendredi que Londres ne prolongerait pas la période de transition accompagnant son divorce avec l’UE au-delà du 31 décembre 2020, ajoutant que les délais étaient de toute façon d’ores et déjà dépassés.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l’UE le 31 janvier dernier mais reste soumis aux règles communautaires pendant cette transition qui court jusqu’à la fin de l’année, le temps que les deux parties s’entendent sur leur relation future et évitent le « saut dans le vide » d’un Brexit brutal.

Mais les négociations engagées sur cet avenir piétinent, notamment en ce qui concerne le respect des règles de libre concurrence et le secteur de la pêche.

(Elizabeth Piper, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire