MH17 – Si les faits contredisent un mensonge utile, tant pis pour les faits !




Lorsqu’on regarde la façon dont l’enquête sur le MH17 a été menée par les Pays-Bas, on a l’impression que leur devise est « si les faits contredisent un mensonge utile, alors tant pis pour les faits ». Le procès devant le tribunal de district de La Haye dans le cadre de l’enquête sur le crash du vol MH17 au-dessus du Donbass s’est poursuivi lundi après une pause. La grande nouvelle a été l’échec lamentable des Américains. Ceux-ci, au lieu de données (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire