Sinclair marque et se démarque encore



À l’occasion de l’anniversaire de Christine Sinclair le 12 juin 1983, retour sur la carrière de l’attaquante canadienne, devenue la meilleure buteuse de l’histoire du football international le 29 janvier 2020.

  • Christine Sinclair meilleure buteuse du football international (185)
  • Elle a battu le 29 janvier 2020 le record d’Abby Wambach, qui lui rend hommage
  • Justin Trudeau, Gianni Infantino et John Herdman encensent la joueuse

Elle l’a fait ! Christine Sinclair est la meilleure buteuse de l’histoire du football international. 20 ans et huit mois se sont écoulés depuis qu’une Américaine l’a fait pour la première fois : c’était Mia Hamm, dont le record a été battu en 2013 par Abby Wambach. Contre Saint-Kitts-et-Nevis, Sinclair a marqué sur penalty, égalant ainsi le record de Wambach, avant qu’un autre but de renard des surfaces ne lui offre le record absolu avec 185 buts.

« Avant le match, Adriana Leon m’a dit qu’elle essaierait de me trouver », explique Sinclair. « Elle m’a vue, a centré à la perfection et je me suis dit : ‘Celle-là, ne la loupe pas’. Je suis soulagée d’avoir réussi ça lors du premier match des qualifications. Ça m’enlève de la pression. »

Sinclair est habituellement modeste, mais le reste du monde était là pour l’acclamer comme elle le mérite. Et Wambach, admirative de la Canadienne qui lui a subtilisé sa distinction, a été l’une des premières à lui adresser ses félicitations.

Une joueuse unique

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a adressé une lettre de félicitations à la Canadienne : « Mes plus chaleureuses félicitations pour cette réalisation historique et exceptionnelle qui a été rendue possible grâce à votre formidable engagement, votre motivation exemplaire, votre travail acharné et votre passion incroyable pour notre beau jeu. Vos qualités humaines, vos compétences et votre contribution à l’essor du football féminin méritent notre admiration. »

« C’est une personne fantastique », confie à FIFA.com John Herdman, qui a eu Sinclair sous ses ordres pendant sept ans. « Elle pourrait et devrait être multimillionnaire, mais n’a jamais demandé un centime de plus que ses coéquipières. Elle a toujours accordé la priorité à son équipe, à son pays. Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre des gens comme elle dans une vie. »

« Elle a 36 ans, évolue toujours au plus haut niveau et marque toujours des buts. Après 2015, certaines personnes ont dit qu’elle était finie et voilà, devant 70 000 personnes à Rio, Sinclair a fait du Sinclair : elle a marqué le but qui nous a rapporté une autre médaille. C’est une joueuse unique », avait-t-il ajouté. « Au Canada, il y a une femme dont tout le monde a entendu parler : Christine Sinclair. J’ai eu énormément de chance de pouvoir travailler avec elle. »

Le saviez-vous ?

  • Sinclair porte le N°12 depuis son enfance. C’est un hommage à Roberto Alomar, joueur des Toronto Blue Jays, dont elle était fan
  • Sinclair a étudié la biologie dans le but de devenir physiothérapeute
  • L’attaquante a l’habitude d’écouter la chanson de Michael Jackson Man in the Mirror avant chaque match



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire