Sale temps pour les restaurateurs



Bien sûr, l’ampleur de la crise sanitaire imposait sans doute des mesures exceptionnelles, encore que si l’État s’était bien préparé, ces mesures auraient probablement pu être moins radicales, comme le montre l’Allemagne. Mais il est assez stupéfiant de constater à quel point notre gouvernement sacrifie une profession qui est pourtant une des plus emblématiques de notre pays. Un État à la fois trop et pas assez interventionniste La restauration, c’est (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire