Dans une lettre ouverte, Virginie Despentes dénonce le racisme et son déni en France




De la représentation dans les médias, en politique, aux discriminations pendant le confinement en passant par les violences policières, l’autrice de « Vernon Subutex » s’attaque au racisme en France.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire