Evêque, je meurs par vous !



A l'heure où les cérémonies cultuelles commencent à reprendre, il est l'heure de faire le bilan de ce qu'ont fait nos évêques pour défendre leur troupeau contre les attaques du gouvernement « Je suis resté muet, silencieux ; je me taisais, mais sans profit. Mon tourment s'exaspérait, mon coeur brûlait en moi. Quand j'y pensais, je m'enflammais, et j'ai laissé parler ma langue » (psaume 38, 3-4) « Pour l'amour de Sion je ne me tairai point, Pour (…)


Religions



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire