Après la mort de George Floyd, ce shérif de Floride exhorte des habitants à tirer sur les pillards


Après avoir vu des rumeurs sur les réseaux sociaux disant que des manifestants avaient l’intention de provoquer des incidents dans les quartiers du comté de Polk, Grady Judd, ce shérif de Floride, a exhorté les habitants à tirer sur les pillards qui s’introduisaient par effraction chez eux.

> Voir l’extrait de son intervention

Une déclaration choc qui n’est pas s’en rappeler la réaction de Donald Trump sur Twitter après la mort à Minneapolis de George Floyd, asphyxié par un policier blanc lors d’un contrôle.

Il suggèrait aux forces de l’ordre de « tirer » pour stopper les émeutes, en reprenant une expression de Walter Headley, qui dirigeait la police de Miami d’une poigne de fer dans les années 1960 : « Quand les pillages démarrent, les tirs commencent » (« When the looting starts, the shooting starts »).

Dans la foulée, Twitter avait délibéremment masqué ce vendredi 29 mai un message posté par le président des Etats-Unis, suivi par plus de 80 millions de personnes sur le réseau social. Motif avancé : « Apologie de la violence ».

Le président américain Donald Trump a promis ce lundi de restaurer l’ordre dans une Amérique en proie à un déferlement de colère historique, menaçant de déployer l’armée pour faire cesser les violences.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire