Hydroxychloroquine : 38% des Français se disent favorables à son interdiction



Le ministère des Solidarités et de la Santé a récemment abrogé le décret autorisant les hôpitaux à prescrire de l’hydroxychloroquine pour traiter les patients infectés par le coronavirus. Les Français restent mitigés vis à vis de cette molécule. Le Pr Raoult publie une contre-étude en vantant les mérites. 



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire