près de 4 000 emplois menacés



Comment préserver les près de 4 000 emplois menacés du groupe de prêt-à-porter Camaïeu ? Mercredi 27 mai, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, indique faire tout son possible pour trouver un repreneur pour l’entreprise. Le groupe né à Roubaix, dans le Nord, a été placé en redressement judiciaire mardi 26 mai. Avec la fermeture de ses magasins le 17 mars, à cause de la mise en place du confinement, Camaïeu a vu son chiffre d’affaires chuter de 95 %.

Mais selon les syndicats, les difficultés du groupe datent d’avant la crise sanitaire du coronavirus. « Les difficultés financières et économiques de Camaïeu datent de plus de dix ans. Elles sont dues essentiellement à des mauvais choix, de mauvaises stratégies des différents dirigeants et actionnaires qui se sont succédé », explique Thierry Siwik, de la CGT.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire