Coronavirus : un risque élevé d'infarctus chez les femmes, favorisé par le confinement



Le Pr Claire Mounier-Vehier, cardiologue, s’inquiète du fait que la crise actuelle du Covid-19 ne provoque une recrudescence du nombre d’accidents cardio-vasculaires chez les femmes. Elle leur recommande ainsi de ne pas attendre la fin du déconfinement pour écouter leurs symptômes, réputés atypiques. Pour mieux les alerter, elle a lancé le Fonds de dotation « Agir pour le Coeur des Femmes », entièrement dédié aux maladies cardio-vasculaires chez les femmes.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire