GB: Un ministre démissionne après la controverse Cummings



LONDRES (Reuters) – Douglas Ross, secrétaire d’Etat chargé de l’Ecosse, a démissionné mardi de ses fonctions, disant désapprouver la conduite de Dominic Cummings, le conseiller spécial de Boris Johnson à qui l’on reproche d’avoir bravé pour des motifs familiaux les mesures de confinement instaurées par Londres.

Dominic Cummings a justifié son comportement lundi lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a refusé de présenter sa démission et dit n’avoir aucun regret.

Dans un courrier annonçant sa démission, Douglas Ross explique avoir entendu les explications livrées par l’artisan du Brexit tout en déplorant que beaucoup de ses concitoyens puissent être amenés à considérer que tout le monde ne soit pas logé à la même enseigne.

« Certains de mes électeurs n’ont pas pu dire au revoir à des êtres chers, des familles n’ont pu se réunir pour observer le deuil, certains n’ont pas pu rendre visite à leurs proches malades parce qu’ils ont suivi les recommandations du gouvernement. Je ne puis leur dire de bonne foi qu’ils avaient tort et qu’un haut conseiller du gouvernement avait raison », a-t-il écrit.

Interrogé dans la matinée par la BBC, Michael Gove, le ministre du bureau du cabinet britannique, a défendu Dominic Cummings, un « homme honorable et intègre ».

« Dominic comprend tout à fait ce qu’ont ressenti les gens ordinaires lorsque les faits qui le concernent ont été rapportés », a-t-il déclaré.

« La plupart d’entre eux comprendront qu’il était soumis à une intense pression et qu’il s’est efforcé de privilégier la santé de sa femme et de son fils. »

(Kate Holton; Rédaction de Paris pour la version française)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire