Edouard Philippe devance Macron de 11 points dans un sondage


La popularité d’Emmanuel Macron s’effondre (-7) après une embellie au début de la crise sanitaire, alors que celle d’Edouard Philippe se maintient, selon le sondage mensuel Odoxa* publié ce mardi 26 mai.

Avec 35 % des personnes interrogées qui le considèrent comme « un bon président de la République », le chef de l’Etat retrouve quasiment son niveau de fin février (33 %), avant la crise et le confinement des Français.

Près de deux personnes interrogées sur trois (65 %, +7) jugent négativement son action, selon cette enquête pour CGI, la presse régionale, France-Inter et « l’Express ».

Emmanuel Macron cède principalement du terrain sur un mois auprès des sympathisants Les Républicains (-18) et du Parti socialiste (-17).

TRIBUNE. « Si même Emmanuel a cessé de croire à Macron, alors plus personne n’y croira »

Le Premier Ministre résiste mieux

Plusieurs sondages diffusés en mai ont donné le chef de l’Etat en nette baisse, alors que le Premier ministre, en première ligne pour gérer la crise sanitaire, résiste mieux.

Ce dernier, qui avait gagné 11 points de popularité au cours des deux premiers mois de crise dans l’enquête Odoxa, est stable ce mois-ci avec 46 % (=) de jugements positifs et 53 % d’avis contraires.

Edouard Philippe perd auprès des proches du PS (-12), mais gagne auprès de ceux de LREM (+7).

* Enquête réalisée en ligne les 19 et 20 mai auprès de 1 004 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire