Hydroxychloroquine : l'affaire est entendue…



« L’utilisation de l’hydroxychloroquine ou de la chloroquine n’est associée à aucune preuve d’amélioration, mais plutôt à une augmentation du risque d’arythmie ventriculaire. » (« The Lancet », le 22 mai 2020). Cela faisait plus de trois mois que se disputaient partisans et opposants à l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour traiter les malades du covid-19. Enfin, une étude scientifique sérieuse donne un éclairage quasi-définitif (…)


Santé



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire