A 19 ans, l’Ardéchois Hugo Biolley est (pour l’instant) le plus jeune maire de France


A la veille de ses 19 ans, il a reçu une écharpe tricolore et « beaucoup de responsabilités » en cadeau… Samedi 23 mai, Hugo Biolley est devenu le maire de Vinzieux, un village de l’Ardèche, et probablement le plus jeune édile de France.

Les conseils municipaux élus au premier tour installés au plus tard le 28 mai

Cet étudiant de Sciences-Po Grenoble était candidat sur une liste sans étiquette, seule en lice à Vinzieux (450 habitants environ), dans le nord du département. Le maire sortant ne se représentait pas.

Parmi les onze conseillers municipaux élus dès le 15 mars, d’autres avaient recueilli plus de suffrages, mais c’est lui qui a été désigné maire samedi 23 mai, à l’unanimité du conseil, à la veille de ses 19 ans, selon la presse régionale.

Un âge qui devrait en faire le plus jeune édile du pays mais l’antenne ardéchoise de l’Association des Maires de France se veut encore prudente, les communes où les élections se sont jouées au premier tour ayant jusqu’à jeudi soir pour installer leur nouvel exécutif.

« Beaucoup de responsabilités »

Interrogé par le journal « le Dauphiné libéré » samedi 23 dans la matinée au sortir du conseil municipal, Hugo Biolley, « heureux », a confié qu’il s’attendait à « beaucoup de responsabilités », dont il a eu un aperçu ces dernières semaines avec la crise sanitaire.

Second tour des municipales en juin : bonne ou une mauvaise idée ?

Sa priorité dans les prochains jours : distribuer des masques aux habitants. « Ma priorité dans les prochains jours sera de gérer la distribution des masques fournis par l’agglomération d’Annonay. Il y en a deux par personne et comme c’est un petit village, nous allons les distribuer directement dans les boîtes aux lettres. Ensuite, il faudra s’attaquer aux sujets de fond : comment redynamiser notre petit village, favoriser les animations ou les concerts… Nous allons créer deux outils, un site internet et une page Facebook pour faire connaître Vinzieux et informer les habitants », rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire