Coronavirus : les températures chaudes sont peu susceptibles d'arrêter l'épidémie, alertent des chercheurs



De nombreux scientifiques souhaitent savoir si le climat peut agir sur la pandémie de COVID-19 pendant le reste de l’année. Des chercheurs affirment que les températures estivales ne limiteront pas son évolution, car la sensibilité de la population reste le principal facteur déterminant de propagation du SRAS-CoV-2.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire