René Capitant ou l'autre gaullisme



« Ah ! S’il s’agissait simplement, dans le cadre de ce qu’on appelle la troisième force, de préparer la fusion, à tout le moins, l’union organique de deux des partis qui constituent cette Assemblée et sont actuellement associés dans une même majorité, s’il s’agissait d’unir, à la base, Force ouvrière et syndicats chrétiens, s’il s’agissait de mêler vos clientèles électorales, de fondre vos programmes dans une conception commune (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire