Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin


Edouard Philippe a tranché : le second tour des élections municipales, reporté à cause de l’épidémie de coronavirus et du confinement, aura lieu le 28 juin 2020. Le Premier ministre l’a annoncé ce vendredi 22 mai, précisant que cette décision était « réversible », si les conditions sanitaires étaient amenées à se détériorer.

« Après avoir pesé le pour et le contre, nous pensons que la vie démocratique doit reprendre ses droits », a expliqué Edouard Philippe lors d’une conférence à Matignon.

Second tour des municipales en juin : bonne ou une mauvaise idée ?

Un décret sera présenté le 27 mai prochain en conseil des ministres pour appeler les électeurs aux urnes. Les électeurs de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française seront également concernés.

Le port du masque obligatoire dans les bureaux de vote

Un projet de loi sera également présenté « à titre de conservatoire », pour permettre de repousser à nouveau le scrutin « au plus tard à janvier 2021 », au cas où le Conseil scientifique estimerait dans les semaines à venir qu’un second tour le 28 juin est impossible.

Macron et Philippe pressés d’en finir avec le boulet des municipales

Le 28 juin prochain, le port du masque sera obligatoire dans les bureaux de vote, a précisé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. La campagne « ne doit pas devenir un facteur de circulation du virus », a-t-il martelé.

Concernant la tenue du premier tour le 15 mars, Edouard Philippe estime qu’il s’agissait d’une décision « contestée mais assumée ». « J’assume d’avoir considéré qu’un bureau de vote est un lieu essentiel à la vie du pays », a-t-il affirmé. Près de 5 000 communes doivent encore organiser un second tour ; environ 16 millions d’électeurs sont concernés.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire